OUEST France vendredi 22 mars 2019

De nouvelles aides-soignantes formées par la voie de l’apprentissage, ici à la Mutualité retraite.

C’est une nouveauté dans les Pays de la Loire. Inscrites à l ’Institut de formation de santé ouest (Ifso), qui a plus de candidats que les autres écoles, des jeunes femmes ont appris le métier par la voie de l’apprentissage. Au lieu d’être formées en dix mois, incluant des stages obligatoires, elles ont bénéficié de dix-huit mois dont dix mois dans le même établissement. La Mutualité retraite, qui gère de nombreuses maisons de retraite, a pris neuf apprentis. Dernièrement, lors d’une cérémonie de validation de la première promotion, un bilan positif a été tiré. « Au bout de la formation, on en connaît les difficultés et on sait si on aime ou pas » , souligne l’une des apprentis.

Les aides-soignantes tutrices, même si elles ont dû jongler avec leurs emplois du temps, ont vu leur savoir-faire reconnu. « Nous avons eu la fierté de transmettre et en même temps, on s’est interrogé sur nos pratiques professionnelles » , souligne par exemple Emilie, une aide-soignante expérimentée.